Catégories

Nous Suivre


facebook Twitter google+

~~~~
Nos coordonnées
~~~~

Elodie Jacquet
Team Elodie Etains
52 rue de la gare,
59181 Steenwerck
France
Tel: +33-328404213

1 rue Poumirau,
64190 Sus
France
Tel: +33-328412879

Blog: http://blog.team-elodie-etains.com/


Besoin d'un renseignement? telephonez au 03.28.40.42.13 de 9h a 19h

8299.St COMBAT DE COQS¤

Référence: 8299.s

Hauteur : 21 X31 cm.

Alliage : 97 % Etain.

Etain massif coulé main.

Plus de détails


235,00 € TTC

8299.St

Disponibilité : Disponible suivant fabrication

Ajouter à ma liste

 
   

30 autres produits dans la même catégorie :

Le Combat de coqs, peinture néoclassique de Jean-Léon Gérôme, (1847)

Le combat de coqs est aussi vieux que la domestication du coq sauvage. Le coq sauvage Gallus gallus aurait été domestiqué en asie pour ses qualités belliqueuses. Cela date de la sédentarisation des premiers agriculteurs dans ces régions. D'Asie, la pratique s'est répandue en Europe grâce aux Grecs, aux Romains et aux Phéniciens. Il eut beaucoup de succès en Grande-Bretagne, en Irlande, en Espagne, dans les Flandres (belge et française). Il fut tellement populaire en Angleterre ,notamment dans l'aristocratie que Cromwell decida de l'interdire pour éviter les rassemblements des royalistes autour des "pits", arènes. D'Europe, il fut exporté aux États-Unis par les Anglais et Irlandais, au Brésil par les Portugais et dans le reste de l'Amérique latine par les Espagnols. Aux États-Unis, il fut pratiqué par les premiers présidents et fut tellement populaire que l'aigle américain fut préféré de justesse au coq de combat comme symbole national.

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander