Catégories

Nous Suivre


facebook Twitter google+

~~~~
Nos coordonnées
~~~~

Elodie Jacquet
Team Elodie Etains
52 rue de la gare,
59181 Steenwerck
France
Tel: +33-328404213

1 rue Poumirau,
64190 Sus
France
Tel: +33-328412879

Blog: http://blog.team-elodie-etains.com/


Besoin d'un renseignement? telephonez au 03.28.40.42.13 de 9h a 19h

Canon de 8 Gribeauval¤

Référence: canongribeauval.edp

Taille: H: 11 cm L: 17 cm

Alliage : 95 % Etain.

Etain massif coulé.


Finition de l'etain  Satiné.

Plus de détails


159,50 € TTC

canongribeauval.edp

Disponibilité : Disponible suivant Fabrication

Ajouter à ma liste

 
   

9 autres produits dans la même catégorie :

 

Gravure Offerte

Compléter le champ "Si vous voulez nous laisser un message à propos de votre commande, merci de l'écrire ici." qui sera sur le bon de  commande avec le texte de votre choix qui sera gravé sur une plaque adhésive accompagnant votre produit pour le personnaliser

Obusier de 24 Obusier de 24 Ils ont réalisé l'obusier de 24 avec le plus grand souci d'authenticité. Caractéristiques de l'obusier de 24 Calibre: 151.5 mm Longueur: 1.02 m Masse: 300 Kg Masse de l'obus: 7 Kg Masse de la boîte à mitraille: 12 Kg Portée pratique de l'obus: 900 m Attelage de 4 chevaux

La définition de l'obusier diffère selon les époques. Les premiers obusiers doivent leur nom au fait qu'ils tiraient des obus, c'est-à-dire des projectiles long et creux qui explosaient après leur chute. Le boulet plein, moins efficace, disparaît vers 1850 et les canons tirent dès lors des obus. La distinction entre canon et obusier s'établit alors sur base de l'angle de tir : moins de 45° c'est un canon, plus c'est un obusier.

 

Canon (artillerie)

Un canon
Canon géant turc, de bronze, dit « canon des Dardanelles », tel qu'utilisé pour le siège deConstantinople, en 1453
Chargement d'un obus dans un canon allemand, 1914 (front ouest)

Le mot canon dérive du latin canna (un tube). Il désigne une arme à feutubulaire de grande taille destinée à lancer sur une grande distance un projectile lourd : à l'origine, un boulet, c'est-à-dire une boule de pierre, de fer ou de fonte.

Initialement, on utilisait le mot « bombarde » mais dès le xve siècle, cette appellation est réservée aux plus grosses pièces d'artillerie et on utilise le mot « canon » pour les autres. Canon peut être un substantif masculin (un canon de 75) ou un collectif (des pièces de canon, « placer du canon au niveau des parapets » (Viollet-le-Duc)).

Plus tard, une distinction sera faite entre les différentes bouches à feu et on utilisera les appellations canon,obusier ou mortier selon les caractéristiques de l'arme.

C'est avec l'invention de l'obus à douilleet sa production industrielle que l'artillerie se développera. Elle sera au début du xxe siècle à l'origine d'une modification tactique de la défense : la guerre de tranchée.

Elle sera aussi à l'origine d'une largepollution des régions belligérantes, à cause des métaux toxiques contenus par les munitions, et à cause de l'utilisation de millions d'amorces aufulminate de mercure et de munitions chimiques lors de la Première guerre mondiale(voir toxicité des munitions).

 

Les canons dans la marine 

En matière maritime, l'artillerie navale revêt une importance spéciale, entre les xvie etxixe siècles. Les navires à voile (puis à vapeur) avaient comme artillerie des canons de calibre plus ou moins important. Les canons sont organisés en batteries, sur un pont principal et éventuellement un pont de batterie. Les différents calibres des canons embarqués se mesurent suivant le poids du boulet envoyé : 6 livres, 9 livres, 12, 18, 24, et enfin 32 livres, plus gros calibre à être embarqué sur des navires à voiles. Plus tard, les canons seront harmonisés à un calibre de 9 livres pour toutes les pièces. Les canons sont retenus au navire pour compenser le recul par des sortes de cordes, appelées bragues, qui les maintiennent contre le bord du navire.

Les pièces d'artilleries navale pré-industrielles utilisaient divers projectiles selon l'objectif visé lors d'un affrontement entre navires. Ils employaient, mis à part les boulets de fontes servant à détruire la coque des vaisseaux, des boulets liés par une chaine pour briser les mats et de la mitraille (plombs, clous, etc.) pour éliminer l'équipage adverse sans infliger trop de dommages au navire lui même.

 

Liste de canons célèbres 

  • le 75 ;
  • le canon de 88 mm ;
  • la Grosse Bertha ;
  • Dora, Schwerer Gustav ;
  • Pariser Kanonen ;
  • canon Gribeauval.

 

 

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander