Catégories

Nous Suivre


facebook Twitter google+

~~~~
Nos coordonnées
~~~~

Elodie Jacquet
Team Elodie Etains
52 rue de la gare,
59181 Steenwerck
France
Tel: +33-328404213

1 rue Poumirau,
64190 Sus
France
Tel: +33-328412879

Blog: http://blog.team-elodie-etains.com/


Besoin d'un renseignement? telephonez au 03.28.40.42.13 de 9h a 19h

CHARLES AUGUSTE JOSEPH FLAHAUT DE LA BILLARDERIE¤

 Référence: GLFLAHAUT.edp


Alliage : 95 % Etain.

Etain massif coulé.


Finition de l'etain  Satiné.

Plus de détails


62,90 € TTC

GLFLAHAUT.edp

Disponibilité : Disponible selon Fabrication

Ajouter à ma liste

 
   

30 autres produits dans la même catégorie :

Gravure Offerte

Compléter le champ "Si vous voulez nous laisser un message à propos de votre commande, merci de l'écrire ici." qui sera sur le bon de  commande avec le texte de votre choix qui sera gravé sur une plaque adhésive accompagnant votre produit pour le personnaliser


CHARLES AUGUSTE JOSEPH FLAHAUT DE LA BILLARDERIE PARIS 1785 – 1870 PARIS COMTE DE L'EMPIRE - GENERAL DE DIVISION

Charles, comte de Flahaut, naquit en 1785. Il passe pour le plus fameux des enfants naturels de Talleyrand (d'autres tentant de lui donner pour père l'anglais Sir William). Sa mère fut assez connue comme écrivain et continua de l'être sous le nom de Mme de Souza.
Flahaut embrassa la carrière des armes et devint aide-de-camp du maréchal Murat qui le fit nommer capitaine en 1806.
Brouillé avec son chef, il passa chef d'escadron au 13ème Chasseurs à cheval puis remplaça le comte Louis de Périgord, décédé, comme aide-de-camp de Berthier (1808). C'est alors qu'il nourrit une passion très vive pour la reine Hortense, au point de lui donner un fils, en 1811, le futur duc de Morny, demi-frère de Napoléon III.
Totalement dévoué à l'empereur, il négociera en vain une reddition honorable de Napoléon (1814) puis se résignera très vite à changer de cap, après Fontainebleau, sans pour autant se sentir très à l'aise avec les Bourbons.
Il partit pour l'Angleterre, s'y maria en 1817 et réapparut en France en 1819. Cinq ans plus tard, il regagna l'Angleterre pour en revenir définitivement en 1827.
Ayant recouvré ses épaulettes de général en 1830, il sera nommé envoyé extraordinaire et ministre plénipotentiaire de France à Berlin, en mai 1831, pour rentrer à Paris deux mois plus tard, assez peu satisfait.
Cependant, il sera ambassadeur de France en Angleterre, de 1842 à 1848, sénateur en 1853, pour devenir enfin grand-chancelier de la Légion d'Honneur en 1855.
Il mourra en 1870, laissant cinq filles de son épouse légitime, Margaret Mercer-Elphinstone.

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander