Catégories

Nous Suivre


facebook Twitter google+

~~~~
Nos coordonnées
~~~~

Elodie Jacquet
Team Elodie Etains
52 rue de la gare,
59181 Steenwerck
France
Tel: +33-328404213

1 rue Poumirau,
64190 Sus
France
Tel: +33-328412879

Blog: http://blog.team-elodie-etains.com/


Besoin d'un renseignement? telephonez au 03.28.40.42.13 de 9h a 19h

Yriex Pierre Daumesnil, surnommé la Jambe de bois¤

Référence: Sg2daumesnil.edp

 

Dimension: 13 cm

Alliage : 95 % Etain.

Etain massif coulé.


Finition de l'etain  Satiné.

 

Plus de détails


62,90 € TTC

Sg2daumesnil.edp

Disponibilité : Disponible suivant Fabrication

Ajouter à ma liste

 
   

30 autres produits dans la même catégorie :

 

Gravure Offerte

Compléter le champ "Si vous voulez nous laisser un message à propos de votre commande, merci de l'écrire ici." qui sera sur le bon de  commande avec le texte de votre choix qui sera gravé sur une plaque adhésive accompagnant votre produit pour le personnaliser

 

Pierre Daumesnil

Yriex Daumesnil, surnommé la Jambe de bois, né à Périgueux le 14 juillet 1776, mort le 17 août 1832, était un général français lors du Premier Empire et de la Restauration.

Sommaire

 [masquer]
  • 1 Général d'Empire
  • 2 La défense du fort de Vincennes
  • 3 Hommages

 

Général d'Empire 

Volontaire à l'époque de la Révolution française, il servit d'abord comme simple soldat dans les guerres d'Italie et d'Égypte1 et passa dans les guides de Napoléon Bonaparte, chef d'escadron de la garde impériale en 1808, et, bientôt après, major de la garde en 1809 à la suite d'une foule d'actions d'éclat.

Il eut une jambe emportée par un boulet de canon à Wagram. En 1812, il fut élevé au grade de général de brigade, et reçut de l'Empereur pour retraite le gouvernement du château de Vincennes.

Il devint gouverneur de Condé à la première Restauration, et une seconde fois gouverneur de Vincennes lors des Cent-Jours.

 

La défense du fort de Vincennes 

Gouverneur de Vincennes lors de l'invasion de 1814, la capitale était occupée par les Alliés depuis plusieurs semaines que Daumesnil tenait encore. Il défendit ce poste avec le plus grand courage en 1814 contre les troupes alliées; aux sommations qui lui furent faites, il répondit :

« Quand vous me rendrez ma jambe, je vous rendrai ma place. »2.

En 1815, Daumesnil commandait encore à Vincennes. Bien que la paix ait été signées au traité de Vienne, les forces d'occupation prussiennes voulaient dépouiller les places fortes et arsenaux français sous prétexte de compensation de celui qui leur avait été enlevé lors des conquêtes napoléoniennes. L'arsenal de Vincennes renfermait un matériel considérable: plus de 52 000 fusils neufs, plus de 100 pièces de canon, plusieurs tonnes de poudre, balles, boulets, obus, sabres... Le général baron de Mufling, commandant en chef du corps prussien qui occupait Paris, avait essayé par tous les moyens oratoires de pénétrer dans le château. L'ennemi voulut même corrompre le général Daumesnil et lui offrit un million. Ce marché fut rejeté avec mépris.« Mon refus, dit-il, servira de dot à mes enfants. » Il parvint à faire parvenir au ministre de la Guerre, le Duc de Feltre, un billet glissé dans la jarretière d'une femme, dans lequel il sollicitait l'aide du roi. Le général de Rochechouart, commandant la place de Paris, fut envoyé à son secours. Le récit de ce dernier témoigne de l'extraordinaire courage du général Daumesnil, qui résistait avec une armée inférieure à 200 sous-officiers 3. Cinq mois après il capitula devant les Bourbons et sortit de la forteresse avec le drapeau tricolore.

Il n'en fut pas moins mis à la retraite par Louis XVIII. On s'empressa en 1830 de le rétablir dans son commandement; en 1831, il défendit les ministres de Charles X, confiés à sa garde et que le peuple voulait mettre à mort.4

Il fut ensuite nommé lieutenant-général, mais il mourut du choléra le 17 août 1832. Les Chambres accordèrent une pension à sa veuve. Elle fut nommée par Napoléon III surintendante de la maison impériale de Saint-Denis.

 

Hommages 

Une statue a été élevée en hommage à Daumesnil à Périgueux, ainsi qu'à Vincennes. De plus, une des plus longues avenues de Paris, l'Avenue Daumesnil, conduisant de la place de la Bastille au Château de Vincennes, porte son nom.

 

 

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander