Catégories

Nous Suivre


facebook Twitter google+

~~~~
Nos coordonnées
~~~~

Elodie Jacquet
Team Elodie Etains
52 rue de la gare,
59181 Steenwerck
France
Tel: +33-328404213

1 rue Poumirau,
64190 Sus
France
Tel: +33-328412879

Blog: http://blog.team-elodie-etains.com/


Besoin d'un renseignement? telephonez au 03.28.40.42.13 de 9h a 19h

Honoré Joseph Antoine Ganteaume¤

Référence: Sg4ganteaume.edp

Né le 13 avril 1755 à La Ciotat

Mort en 1818 à Aubagne

Dimension: 13 cm

Alliage : 95 % Etain.

Etain massif coulé.


Finition de l'etain  Satiné.

Plus de détails


62,90 € TTC

Sg4ganteaume.edp

Disponibilité : Disponible suivant Fabrication

Ajouter à ma liste

 
   

30 autres produits dans la même catégorie :

 

Gravure Offerte

Compléter le champ "Si vous voulez nous laisser un message à propos de votre commande, merci de l'écrire ici." qui sera sur le bon de  commande avec le texte de votre choix qui sera gravé sur une plaque adhésive accompagnant votre produit pour le personnaliser

 

Honoré Joseph Antoine Ganteaume

Honoré Joseph Antoine Ganteaume
Naissance13 avril 1755
La Ciotat
Décès28 juillet 1818 Aubagne
OrigineFrance France
Armemarine
Gradevice-amiral
Hommagenom gravé sous l'Arc de triomphe de l'Étoile

Honoré Joseph Antoine Ganteaume, 13 avril 1755 à La Ciotat - 28 juillet 1818 à Aubagne, marin français, vice-amiral.

Il se destina de bonne heure au service de la marine et débuta dans la Guerre d'Amérique. Il était officier auxiliaire en 1778, et devint sous-lieutenant de vaisseau en 1786. Élevé au grade de capitaine de vaisseau après sa sortie des prisons d'Angleterre, où il avait été conduit au commencement de 1793, il fut chef de division en 1795 ; contre-amiral sous le Directoire.

Il est le chef d'état-major lors de la bataille d'Aboukir.

Il part alors à Brest, où il prend la tête d'une escadre de secours devant porter des renforts à l'armée d'Égypte. Il appareille en janvier1801, mais ses hésitations lui valent de rester enfermé deux mois dans Toulon, et d'arriver près des côtes égyptiennes sans oser faire débarquer ses troupes. En cela, il a une lourde part de responsabilités dans la perte de l'Égypte.

Conservant cependant la confiance du Premier consul, Ganteaume poursuit une belle carrière, puisqu'il commande l'escadre deMéditerranée de 1800 à 1802. En février 1802, il emmène les troupes de l'expédition de Saint-Domingue. La même année, il est nommé préfet maritime de Toulon, et enfin vice-amiral le 30 mai 1804. Il commande les flottes de l'Atlantique jusqu'en 1806 (il n'ose pas sortir de Brest pour rejoindre Villeneuve avant Trafalgar) et celles de la Méditerranée de 1808 à 1810 (il est incapable d'apporter la moindre aide à l'armée d'Espagne). Il est nommé en 1808 inspecteur général des côtes de l'Océan.

Comte d'Empire en 1810, Napoléon le nomme « colonel commandant le bataillon des marins de la Garde » le 1er août 1811.

Sous la Restauration, il est aussi pair de France en 1815 puis Inspecteur des classes. Il vote la mort du maréchal Ney lors de son procès. Le roi le nomma pair de France le 17 août 1815.

Il mourut à Aubagne le 28 novembre 1818.

Napoléon en a porté un jugement sévère quand il a dit à Sainte-Hélène : « Ganteaume n'était qu'un matelot, nul et sans moyens. »

 

 

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander