Catégories

Nous Suivre


facebook Twitter google+

~~~~
Nos coordonnées
~~~~

Elodie Jacquet
Team Elodie Etains
52 rue de la gare,
59181 Steenwerck
France
Tel: +33-328404213

1 rue Poumirau,
64190 Sus
France
Tel: +33-328412879

Blog: http://blog.team-elodie-etains.com/


Besoin d'un renseignement? telephonez au 03.28.40.42.13 de 9h a 19h

Joseph Marie Servan de Gerbey¤

Référence: Sg5servandegerbey.edp

Né en 1741 à Romans

Mort en 1808

Grande tenue d'Inspecteur Général des Armées

 

Dimention: 13 cm

Alliage : 95 % Etain.

Etain massif coulé.


Finition de l'etain  Satiné.

 

Plus de détails


62,90 € TTC

Sg5servandegerbey.edp

Disponibilité : Disponible suivant Fabrication

Ajouter à ma liste

 
   

30 autres produits dans la même catégorie :

 

Gravure Offerte

Compléter le champ "Si vous voulez nous laisser un message à propos de votre commande, merci de l'écrire ici." qui sera sur le bon de  commande avec le texte de votre choix qui sera gravé sur une plaque adhésive accompagnant votre produit pour le personnaliser

 

Joseph Servan

Joseph Servan
OrigineFrance France
Hommagenom gravé sous l'Arc de triomphe de l'Étoile

Joseph Servan (Joseph Marie Servan de Gerbey) né à Romans (Drôme) le 14 février 1741, Il mourut à Paris, le 10 mai 1808, âgé de 67 ans.d’une famille distinguée dans la magistrature, général français.

 

Biographie 

Volontaire, le 20 décembre 1760, dans le régiment de Guyenne ; officier du génie ; sous-gouverneur des pages de Louis XVI ; colonel, puis maréchal de camp le 8 mai 1792; porté au ministère de la guerre par le parti girondin, du 9 mai au 12 juin 1792.

Il provoqua la formation d’un camp autour de Paris ; fit licencier la garde du roi et les régiments suisses, et fit supprimer différentes peines corporelles ci-devant infligées aux soldats. Lorsqu’il donna sa démission, l’Assemblée nationale, par décret du 13 juin 1792, déclara qu’il avait bien mérité de la patrie.

Ministre une seconde fois après le 10 août, il rendit son portefeuille le 14 octobre, et passa, comme général de division, au commandement en chef de l’armée des Pyrénées-Orientales.

Il fait supprimer le VIIIe couplet de la Marseillaise en 1792, le jugeant trop religieux (référence à Dieu).

Arrêté sous la Terreur, il est libéré le 3 février 1795 et réintégré dans l'armée.

Sous le Consulat, il fut président du conseil des revues et commandant de la Légion d'honneur. Le général Servan fut admis à la retraite le 3 mai 1807. Il mourut à Paris, le 10 mai 1808, âgé de 67 ans.

Il est auteur d’un Projet de constitution pour l’armée française, et d’une Histoire des guerres des Gaulois en Italie, et de plusieurs articles militaires publiés dans l’Encyclopédie.

Son nom figure sur l’Arc de triomphe de l'Etoile, côté Ouest.

 

 

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander