Catégories

Nous Suivre


facebook Twitter google+

~~~~
Nos coordonnées
~~~~

Elodie Jacquet
Team Elodie Etains
52 rue de la gare,
59181 Steenwerck
France
Tel: +33-328404213

1 rue Poumirau,
64190 Sus
France
Tel: +33-328412879

Blog: http://blog.team-elodie-etains.com/


Besoin d'un renseignement? telephonez au 03.28.40.42.13 de 9h a 19h

L'Empereur remet la Légion d'Honneur¤

 Référence: sceneremiselegiondhonneur.edp

Dimensions : H: 14 cm L: 21 cm l: 16 cm

Etain 95%

Finition satiné.

 

Plus de détails


354,00 € TTC

sceneremiselegiondhonneur.edp

Disponibilité : Disponible suivant Fabrication

Ajouter à ma liste

 
   

14 autres produits dans la même catégorie :

 

Gravure Offerte

Compléter le champ "Si vous voulez nous laisser un message à propos de votre commande, merci de l'écrire ici." qui sera sur le bon de  commande avec le texte de votre choix qui sera gravé sur une plaque adhésive accompagnant votre produit pour le personnaliser

 

Remise Légion d'Honneur

LA LEGION D’HONNEUR

Contrairement à ce que pensent la plupart des Français, la légion d’honneur instaurée, non par l’empereur Napoléon, mais par Napoléon Bonaparte Premier Consul, n’est pas tout à fait un ordre de chevalerie, ni une décoration.
Elle ressemble certes aux décorations de l’ancien régime, ne serait-ce que par la couleur du ruban, rouge écarlate pour l’ordre royal et militaire de Saint-Louis.
Le 22 floréal au X (19 mai 1802) la légion d’honneur, qui est probablement la décoration la plus célèbre, aussi bien en France qu’à l’étranger, est destinée à récompenser le courage des militaires, aussi bien que les services et les vertus civiles.
La fameuse étoile à cinq branches ne fut adoptée qu’en 1804, sous l’Empire. Les premières remises aux titulaires eurent lieu le 15 juillet de cette année aux Invalides à Paris pour les civils, et au camp de Boulogne pour les militaires le 16 août.
Classés néanmoins en cinq catégories : chevalier, officier, commandant (aujourd’hui commandeur) qui sont des grades, puis grand-officier et grand Aigle (aujourd’hui Grand-Croix) qui sont des dignités.
Il était pourtant clair que Napoléon voulait créer une nouvelle noblesse, mais à la différence de celle de l’ancien régime, celle-ci serait basée uniquement sur les mérites personnels, le courage, le travail, la fidélité et l’amour de la patrie. Les hommes qui arboraient l’étoile à cinq rayons doubles, émaillée de blanc, surmontée d’une couronne de chêne et de laurier, appendue à un ruban moiré de couleur feu, vont en quelque sorte évoluer dans un parti unique, où ils vont pouvoir parler librement, à l’échelon d’une cohorte locale, de camarade à camarade, avec un ministre ou un maréchal de France.
Les Etains du Prince ont voulu illustrer cet événement en créant une scènette, d’après le tableau de Jean-Baptiste Debret (musée historique de Versailles), où l’on voit l’Empereur, dans la chapelle des Invalides, remettre à un vieux soldat mutilé, la croix des braves.
La légion d’honneur, après quelques vicissitudes reste encore de nos jours la récompense suprême des meilleurs de notre société, des parangons de nos vertus civiques.

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander